Imprimer

Mathusalem été fondé le 6 octobre 1987, par nos Frères Jacques SIOU (GODF) et Raymond RICHARDSON (GLDF). Ils venaient d'apprendre qu'un frère avait été trouvé mort dans l'isolement le plus complet, comme malheureusement d'autres avant ou après lui. Combien de vieux maçons, frères et sœurs, ont été découverts dans des mouroirs, sous tutelle, dépouillés, désespérés ?

La deuxième association était « Mathusalem Alpes Méditerranée » au sein de laquelle se dévouaient avec beaucoup de courage et d'amour des Soeurs et des Frères au service des aînés laissés au bord de leur « route maçonnique » à la période de leur existence où la fraternité est le plus nécessaire voire indispensable.

Aujourd'hui il existe 22 associations Mathusalem chacune fonctionnant avec les mêmes statuts mais en totale indépendance Elles ont en commun des « principes généraux ».

Situation actuelle des associations MATHUSALEM

Il y a ce jour 22 associations existantes :

D'autres projets de créations sont en cours dans d'autres orients et même à l'étranger.

Preuve si l'en était que ce problème de l'allongement de la durée de vie et de la volonté des Soeurs et des Frères de ne plus rompre le lien avec nos aînés dépasse nos frontières et de l'importance de l'idée d'universalisme véhiculée par l'inter obédientialité de notre action.

Données démographiques (source INSEE 2006)

La progression de l'ensemble de la population âgée entre 60 et 85 ans est de 147 % et en évolution constante grâce aux progrès de la science.

Les projections effectuées à l'horizon 2050 font apparaître qu'un habitant sur 3 aura 60 ans et plus au lieu de 1 sur 5 actuellement.

A l'évidence ces chiffres ainsi que leurs conséquences devraient être pris en compte par les Obédiences.

MATHUSALEM demain

Il est vraisemblable que face à la réalité des chiffres ci-dessus indiqués la situation « administrative » de nos aînés au sein des Obédiences va évoluer.

En considérant comme acquise cette « reconnaissance morale » de nos aînés, restera le problème de leur aide et de leur assistance AU QUOTIDIEN qui ne peut être assumé par les Loges.